Incurables de Lars Kepler

Posted in Livres with tags on 10 septembre 2013 by ngiroux

incurablesStockholm, 2011.Une jeune fille est assassinée dans un centre pour jeunes délinquantes avec problèmes psychiatriques. L’infirmière qui était de garde cette nuit-là est retrouvée elle aussi assassinée un peu plus loin dans une grange avec le crâne défoncé.

Comme l’inspecteur Joona Linna est sous enquête interne il est dépêché sur le lieu des crimes à titre d’observateur seulement.

Peu de temps après, on signale une voiture volée en bordure d’autoroute non loin de là, avec à son bord un jeune enfant.

Une femme, Flora Hansen qui se dit médium, contacte la police en disant détenir des informations déterminantes concernant l’enquête.

Pendant cette nuit meurtrière une jeune pensionnaire du centre, Vicky Bennet a disparu. Qui est-elle réellement? La police croit que c’est elle qui a volée la voiture avec le jeune enfant à l’intérieur et qu’ils ont tous les deux péris noyés. Joona n’y croit pas du tout. Malgré sa suspension, il mènera sa propre enquête avec son entêtement habituel.

Incurables est le troisième roman du couple suédois, Alexander et Alexandra Ahndoril qui publie sous le pseudo de Lars Kepler. Dans ce récit, les auteurs nous livrent des éléments du passé obscur de Joona, qu’ils n’avaient jusqu’ici que très peu abordé. Fascinant! Ça promet.

Récit palpitant où les auteurs maîtrisent de plus en plus leur suspense. Les rebondissements sont nombreux avec une fin étonnante qui m’a complètement subjuguée.  Vivement la suite!

Les deux romans précédents: L’hypnotiseur et Le pacte.

Incurables, Lars Kepler, éd. Actes Sud, 2013, c2011, 556 p.

Rouge-Gorge de Jo Nesbo

Posted in Livres with tags on 29 août 2013 by ngiroux

rouge gorgeOslo, 1999. Harry Cole est de retour cette fois-ci avec une affaire qui le touche plus personnellement. Une enquête qui prend ses racines lors de la deuxième guerre mondiale. Plusieurs norvégiens se sont enrôlés volontairement aux côtés des nazis. Cette histoire est liée à ces soldats survivants qui ont été considérés comme des traîtres par leur pays. L’heure de la vengeance est arrivée. Harry a beaucoup à faire pour démêler les fils de cette enquête compliquée. Il sera encore une fois confronté à ses vieux démons…

L’auteur explore avec brio la montée du nazisme qui a toujours été plus ou moins présente dans son pays,  Il nous offre une fenêtre unique sur une problématique sociale qui ne date pas d’hier. Une œuvre encore très actuel qui n’a pas pris une ride. Tout cela accompagné d’une galerie de personnages remplie de crédibilité.

J’ai toujours autant de plaisir à retrouver un bon polar scandinave. Celui-ci en est un particulièrement réussi. Troisième roman de l’auteur et par le fait même troisième aventure de l’inspecteur Harry Cole.

Rouge-gorge, Jo Nesbo, éd. Gallimard (Folio), 2004, c2000, 606 p.

La femme au masque de chair de Donna Leon

Posted in Livres with tags on 2 août 2013 by ngiroux

femme_masque_chair-TDans l’entourage du commissaire Brunetti gravite tout genre de personnages, parfois sombres, mystérieux, parfois hauts en couleurs…

Cette fois-ci dans cette enquête, Brunetti fait face à un trafic douteux de déchets chimiques où des meurtres sont commis , où des personnages importants et influents de Venise sont soupçonnés. Mais dans l’univers de Brunetti rien n’est tout à fait blanc ni tout à fait noir…

Croisant de nouveau les acolytes de Brunetti: sa femme Paola, sa secrétaire la signorina Elletra, son supérieur le vice-questeur Patta et de nombreux autres, nous voilà reparti pour une intrusion à la fois intimiste et hors du commun dans la Venise contemporaine du commissaire Brunetti. Un délice!

La dame au masque de chair, Donna Leon, éd. Calmann-Lévy, c2009, 2012, 286 p.

Storyteller de James Siegel

Posted in Livres with tags on 22 juillet 2013 by ngiroux

storytellerLittleton, 2005. Tom Valle, journaliste pour un grand quotidien new-yorkais voit sa carrière pulvérisée lorsque l’on découvre qu’il a inventé de toutes pièces 56 articles.

Désormais aux faits divers d’un petit journal local, Tom reprend pied tout en se faisant discret.

Lors d’un appel pour couvrir un accident de la route et par la suite l’anniversaire d’une centenaire, Tom recoupe certains faits qui l’amène à enquêter sur une affaire vieille de 50 ans.

Évidemment ayant perdu toute crédibilité aux yeux du public et des médias en particulier, Tom ne se fait aucunes illusions sur le peu d’intérêt que susciterait ses découvertes. Inévitablement, plus il avance dans son enquête, il semble être victime d’un complot visant à le discréditer de plus en plus.

Malgré un départ un peu lent et embrouillé, ce roman a rapidement capté mon intérêt. L’ampleur et les ramifications de l’enquête que mène le personnage principal se dévoile à nous de façon magistrale. Comme un bon thriller, plus on avance dans le récit plus notre rythme de lecture augmente rapidement. Une belle lecture d’été!

Storyteller, James Siegel, éd. Pocket, 2011, c2006, 477 p.

Volte-face de Michael Connelly

Posted in Livres with tags on 3 juillet 2013 by ngiroux

Mickey Hvolte-facealler, avocat de la défense devient de façon provisoire avocat de l’accusation. Jason Jessup condamné il y a 24 ans pour le meurtre d’une fillette est éligible à un nouveau procès, suite à un test d’ADN qui semble l’innocenter. Haller, certain de sa culpabilité s’entoure de son ex-femme, Maggie McPherson et de son demi-frère, Harry Bosch comme enquêteur.

L’accusé, en liberté conditionnelle en attente de son procès savoure sa liberté le jour mais se comporte bizarrement la nuit.

Mickey, Maggie et Harry auront fort à faire pour contrer la défense lors de ce nouveau procès.

Le retour de Harry Bosch en compagnie cette fois de son demi-frère, Mickey. L’auteur n’avait mis en présence que très rarement les deux frères jusqu’ici. Par contre, Harry n’a qu’un rôle de second plan, la place étant toute donnée à Mickey. La majeur partie du roman se déroule au tribunal. Un peu à la manière de John Grisham. Même si c’est un bon roman, j’avoue que le côté « enquête terrain » auquel on est habitué avec Bosch m’a un peu manqué. Il paraît que le dernier est meilleur. À suivre…

Volte-face, Michael Connelly, éd. Calmann-Lévy, 2012, c2010, 433 p.

Le camp des morts de Craig Johnson

Posted in Livres with tags on 29 juin 2013 by ngiroux

camp_mortsMari Baroja est retrouvée morte à la maison de retraite de Durant, Wyoming. Le shérif Walt Longmire est alors plongé au cœur d’une enquête qui le ramène en arrière, où beaucoup trop de secrets sont enfouis. Il va de découvertes en découvertes pour déterrer le passé. Quand de nouveaux meurtres sont commis, l’enquête se corse et Walt aura besoin de renfort pour creuser tout ça. On côtoie  la culture amérindienne et américaine, qui dans cette partie des Usa cohabite tant bien que mal.

Ce qu’il y a d’exceptionnels dans les romans de C. Johnson ce sont les personnages et les relations entre eux. La complicité, la camaraderie, la chaleur  qui relient tous ces êtres font en sorte qu’on a l’impression de retrouver de vieux amis. D’autant plus que dans celui-ci de nouveaux personnages prometteurs se rajoutent. Tout cela saupoudré d’un humour fin qui ne gâche rien! Celui-ci est le 2e de la série après Little bird. Un réel bonheur de lecture.

Le camp des morts, Craig Johnson, éd. Gallmeister, 2010, c2006, 313 p.

Les portes de l’interdit de F.R. Tallis

Posted in Non classé with tags on 23 juin 2013 by ngiroux

les portesParis, 1873. Paul Clément, médecin psychiatre de retour d’un séjour scientifique dans les Caraïbes, pratique à la Salpêtrière. Il s’intéresse, avec son mentor au système nerveux et à la réanimation. Cet intérêt faisant suite à ses expériences de pratiques vaudous lors de son passage aux Caraïbes. Curieux, suite aux expériences et aux commentaires de certains patients ramenés à la vie après une expérience de mort imminente, Paul décide de tenter l’expérience sur lui-même avec l’aide d’un confrère. Son retour à la vie sera la suite d’expériences éprouvantes pour lui et son entourage…

Étrange que ce nouveau roman de Frank Tallis qui prend ici le nom de plume de F.R. Tallis. Et pour cause. Nous ayant donné jusqu’ici des romans policiers, cette fois-ci nous avons droit à du fantastique. Il explore encore son domaine de prédilection, la psychiatrie, mais il l’aborde d’un angle plus mystérieux, plus invraisemblable que ses précédents romans qui étaient ceux-ci plus logiques, plus scientifiques. Quelque peu surprise au début, j’ai accepté de le suivre dans cette aventure qui frôle,  je vous l’avoue par moment, l’horreur! Au final, j’ai bien aimé! Son talent d’écriture étant toujours là!

Les portes de l’interdit, F.R. Tallis, éd. 10/18, (Grands détectives), 2013, c2012, 381 p.